Le maquillage de l’horreur

24.02.15 / Divers / Author:

Le récent boom du marché des cassettes à la vente a fait apparaître un certain nombre de produits dérivés (documentaires, reportages, films de sport), dont nous vous parlons régulièrement dans nos colonnes. De plus en plus d’éditeurs ouvrent leurs catalogues à des programmes inédits dont les consommateurs se montrent très friands c’est pourquoi nous évoquons, à l’occasion de ce numéro spécial fantastique, deux séries de cassettes qui viennent d’être éditées par des labels indépendants. Nous devons la première à notre confrère L’Ecran fantastique qui propose, en achat par correspondance, deux cassettes intitulées «Special make-up effect». Traduites de l’américain en français, ces vidéos ouvrent les portes du mystère que les grands maquilleurs des studios hollywoodiens s’efforçaient jusqu’à présent de laisser planer… Pour une fois, les âmes sensibles pourront regarder en face les monstres et les figurants en mal de déformations toutes catégories.maquillage de l'horreur Chaque démonstration de maquillage est précédée d’une liste d’ingrédients nécessaires à la fabrication ou à l’élaboration du modèle recherché, comme pour une recette de cuisine. Les apprentis sorciers n’ont plus qu’à suivre les consignes du spécialiste. Mais c’est avant tout à des professionnels ou des étudiants qualifiés que s’adressent les programmes. Dans cette optique, la seconde série de cassettes est d’ailleurs réalisée par l’Atelier international de formation professionnelle Hélène Ouillé qui organise un certain nombre de séminaires chaque année intitulée «FX 1 et 2», ces cassettes donnent des explications à la fois claires et simples à ceux qui désirent faire leurs premières armes de maquilleur professionnel. Depuis, une dizaine d’années, le maquillage est devenu une des cartes maîtresses du cinéma fantastique. L’apparition du gore n’a fait qu’amplifier le besoin d’effets spéciaux et de visages cauchemardesques dans les longs métrages. «Evildead», le film de Sam Raimi, reste un des modèles du genre. Mais depuis 1982 (date à laquelle fut présenté le film), des dizaines de productions de ce type ont vu le jour. De Romero («La nuit des morts vivants») à Lucio Fulci («Frayeurs») en passant par Dario Argento («Inferno», «Ténèbres»), le spécialiste incontesté des films «pur sang», de nombreux réalisateurs ont fait appel aux merveilles du make-up pour conquérir les âmes avides de sensations fortes. Le meilleur exemple restant celui de Freddy, la star incontestée du genre. Héros d’une série de quatre (bientôt cinq) films, cette tête brûlée est devenue LE symbole de toute la profession. C’est une véritable superstar outre-Atlantique, et des centaines de fans ont adopté son masque terrible. Vous serez sans doute les premiers à vouloir essayer de vous mesurer au père spirituel du fameux monstre. Pour cela, procurez-vous un chapeau, du coton, 200 grammes de latex fondu, du fond de teint, une lame bien aiguisée, une bouteille d’huile d’olive, une palette de peinture .et un gros pot de colle forte. Recette : dénichez un volontaire qui veuille bien passer quelques minutes entre vos mains (ne lui avouez pas vos intentions). Badigeonnez le support de colle forte avant de lui fixer du coton en masses irrégulières sur tout le visage. Versez-lui sur le coin du nez une casserole de latex fondu. Laissez reposer pendant trois jours. Reprenez votre labeur en répartissant le fond de teint sur le latex séché. Déchiquetez les joues à l’aide de votre jolie lame. Ajoutez quelques points de couleur, l’huile d’olive vous servant à simuler la transpiration du support si elle n’est pas naturelle. N’oubliez pas de placer le chapeau sur la tête, et le tour est joué… Merci professeur Pierrot. Sachez apprécier et consommer tous ces précieux conseils avec modération. Et référez-vous aux deux séries de cassettes, par précaution! Vous pourrez vous procurer ces deux séries de cassettes en contactant : pour «Special make-up effect 1 et 2», L’Ecran fantastique au 48.78.04.01, et pour «FX 1 et 2», l’Atelier international de maquillage au 43.48.47.46.

Comments: 0

Leave a Reply

« | »