Le dragueur

20.03.14 / Loisirs / Author:

James TobackQuand on est adolescent, qu’on se parle à soi-même dans la glace pour se donner confiance, qu’on passe son temps à draguer sans beaucoup de succès, on peut tomber amoureux de celle qui a tout de suite accepté de coucher avec vous. Mais quand elle refuse de vous revoir, vous n’y comprenez plus rien. A moins de découvrir qu’elle a bien des malheurs, comme un père ivrogne et joueur et une dette de quelques millions à rembourser le jour suivant. Seule solution : essayer de l’aider. Peut-être alors vous reviendra-t-elle. James Toback s’est fait remarquer avec « Mélodie pour un tueur », film noir très personnel, révélant un véritable auteur. Depuis, Toback a réalisé quelques films, dont le curieux « Surexposé », avec Nastassja Kinski. Apparemment, il a choisi la comédie pour pouvoir continuer à tourner. Mais on reconnaît bien son univers aux personnages interprétés par Harvey Keitel et Dennis Hopper (un mafioso entremetteur, un père raté et ivrogne), à la « clarté » des situations (draguée, Molly Ringwald accepte aussitôt de faire l’amour dans une voiture), à une fin modérément optimiste. Inégal, le film est passionnant pour les amateurs de James Toback, qui reste un auteur à suivre.

Comments: 0

Leave a Reply

| »