La folle histoire de l’espace

20.03.14 / Ce que je préfère / Author:

La folle histoire de l'espace  La princesse Vespa, fille du roi de la planète Druidia, s’enfuit au La folle histoire de l’espace réservé aux milieu de la cérémonie qui devait l’unir à un prince triste et endormi. Son vaisseau spatial est pris en chasse par Dark Helmet, l’âme damnée du président Skroob. Ce dernier règne sur la planète Spaceballs, menacée d’asphyxie. Skroob compte s’emparer de l’air pur de Druidia et prend Vespa en otage. Mais un aventurier, Lone Starr, accompagné de son fidèle Mawg, mi-homme, mi-chien, la sauve des griffes des méchants. Le titre original veut à peu près dire « les valseuses de l’espace » et situe bien les ambitions de Mel Brooks : faire rire à tout prix. Brooks est un clown et revendique son droit au mauvais goût, ce qui est d’ailleurs fort sympathique. Il se refuse à paraître autre chose qu’un amuseur, dans la longue lignée des burlesques américains. Sa parodie de «La guerre des étoiles » est parfois drôle, du fait justement de cet enthousiasme d’un vieux gamin de plus de soixante ans. Mais elle est souvent indigeste pour cause de débilité.

Comments: 0

Leave a Reply

« | »