Dangereuse sous tous rapports

09.04.14 / Ce que je préfère / Author:

Dangereuse sous tous rapports Du cinéma qui décoiffe et vitriole dur… tout en sachant rester palpitant et drôle. Celle qui est dangereuse, c’est Melanie Griffith, coiffée d’une perruque à la Louise Brooks particulièrement sexy et provocante. Dans le film de Jonathan Demme, elle joue les bâtons de dynamite à mèche rapide ! Elle prend en charge un jeune cadre un peu stressé et beaucoup, coincé dans toutes ses contraintes sociales. Et elle l’entraîne dans une folle cavale à côté de laquelle celle de « Bonnie and Clyde » fait impression de sortie de première communion. Car « Dangereuse sous tous rapports » accumule les coups de théâtre savoureux, les situations cocasses, les surprises et les rebondissements. Le réalisateur Jonathan Demme, en filmant à deux cents à l’heure, a su donner un rythme moderne au film. Le cocktail Jeff Daniels, le mou, et Melanie Griffith, l’explosive, est tonifiant à souhait… surtout lorsque vient s’y adjoindre le piment de danger en la personne de Ray Liotta, un nouveau venu au regard bleu à faire craquer toutes les dames. La réussite de ce film, c’est sous couvert d’un divertissement mode de s’offrir une mise en boîte particulièrement vivifiante de notre petite folie moderne.

Comments: 0

Leave a Reply

« | »