Cannibales

24.07.14 / Ce que je préfère / Author:

Cannibales Une orgie de viande humaine ! Une famille de crasseux, le père et ses trois fils (Benny, Elwood et Harley), erre dans la montagne californienne à la recherche de ses victimes. C’est sur un groupe de jeunes promeneurs que cette ignoble bande de rapaces va jeter son dévolu. Accrochez-vous, car c’est là que l’on se met à table… Harley décapite ses victimes, Elwood les transperce d’un coup de pioche, Benny se contente de ses dents (ou de ce qui lui en reste) pour déchiqueter les corps et étancher sa soif de sang. Les plaisirs de la chair, vous connaissez ? Quant au père, il supervise et dirige cette chasse à l’homme en poussant de grands coups de gueule. Le menu est savoureux, avouez-le ! Sauce hémoglobine à volonté… Amateurs de gare, vous allez vous régaler. Rien n’a été laissé de côté, le spectateur assiste à chaque opération dans les moindres détails. Le réalisateur nous conduit directement du producteur au consommateur en oubliant l’emballage. En effet, ces cannibales ne nous offrent rien d’autre qu’une vaste et sanguinolente boucherie. Outre quelques scènes d’action rondement ficelées, le reste du film n’est que cris et hurlements. Certes, l’ensemble est décapant, c’est le moins que l’on puisse dire, mais on regrettera la trop grande pauvreté des dialogues (ah, oh, groin et miam). Le talent des comédiens, et surtout celui des trois fils, est cependant à mettre au crédit de cette production. Bref, un film sang pour sang pur gare destiné aux fans du genre.

Comments: 0

Leave a Reply

« | »